Pour se sentir bien chez soi

Catégorie : Général

Voyage en Corse

Voyage en Corse : 7 choses à faire lors de votre séjour

Région absolument splendide, la Corse est une succession de plages paradisiaques et de paysages à couper le souffle. Ses terres sont jalonnées de villages authentiques où l’identité et la culture des locaux forcent l’admiration. Si vous projetez de poser vos valises en Corse lors de vos prochaines vacances, voici 7 choses que vous devez y faire.

Comment rénover l’intérieur de sa maison ?

Opter pour les revêtements de sols

Pour assurer la rénovation ou la décoration intérieure d’une maison, rien de mieux que de miser sur les recouvrements de sols et de murs. Diverses options peuvent constituer ces deux opérations comme les carrelages, les moquettes, les parquets, les sols souples (en PVC ou en linoléum), les sols techniques (en PV, en linoléum ou en plinthes), les plafonds, etc.
Les tendances actuelles en revêtements de sols
Il n’y pas de mal à suivre les tendances actuelles quand on veut rénover ou décorer l’intérieur de notre habitat. Mais cela dépend surtout du goût, du style et de la préférence des propriétaires. Voici donc quelques idées qui pourront vous inciter et vous inspirer quant au changement que vous voulez avoir chez vous.

  • Plancher en bois ou parquet : donne un aspect simple et naturel, respectueux de l’environnement ;
  • Carrelage en céramique : résiste à l’humidité et à l’abrasion, très pratique pour les couloirs, les balcons et les salles de bains ;
  • Le système de deux en un : combinaison de peintures et de bois OU de bois et de carrelages par exemple ;
  • Pierre naturelle (surtout le marbre): design et apparence pittoresque ;
  • Revêtements de sol autonivelants : monophoniques et transparents, imitant les peintures sur le sol, créent des illusions visuelles ;
  • Sol en béton : un maximum de simplicité et de fermeté ;
  • Sol en liège : durable, ininflammable et résistant aux tâches, respectueux de l’environnement, isolant thermique et acoustique

Toujours côté tendance, les couleurs idéales à adapter sont : l’éclipse, le marron foncé, le gris ou le gris pierre, le calcaire français et le sel de mer blanc.

Et pour les revêtements de murs également !

Les murs jouent un rôle très important dans l’image que l’on veut transmettre de notre maison.
Actuellement, il existe différents types de revêtements de murs pour miser sur la réussite de la rénovation ou de la décoration d’une maison.
Lesquels ? Nous allons en citer quelques uns.

  • Les carrelages muraux : étanches et très pratiques pour la cuisine et les salles de bains ;
  • Les cimaises murales : donnent un relief original aux murs grâce aux moulures murales ;
  • Le crépi mural : donne un aspect rustique et traditionnel aux murs ;
  • Les enduits muraux : pour une bonne coloration et personnalisation des murs ;
  • L’entoilage mural : cache un revêtement abîmé et consolide le mur en même temps ;
  • Le lambris mural : peut-être fabriqué en bois ou en PVC, cache les disgracieux comme les fils électriques, décore un mur de façon moderne ;
  • Le papier peint mural : très pratique pour l’habillage d’un mur, décoratif et très bon marché

Comme mentionnées auparavant, la rénovation et la décoration de l’intérieur d’une maison ne se limitent pas seulement aux sols et aux murs. Tout ce qu’on peut rénover et décorer entre en jeu dans cet embellissement comme les moquettes et les plafonds.
De notre époque, les plafonds tendus entrent aussi dans les tendances lorsqu’on parle d’embellir une maison, surtout en rénovation.

Les plafonds tendus, c’est quoi exactement ?

Un plafond tendu est un type de plafond qui sort de l’ordinaire puisqu’il est fabriqué avec de la toile plastique dans le but de couvrir l’ancien plafond abîmé ou en mauvais état. Cette alternative plus ou moins élégante connait un grand succès surtout auprès des particuliers qui ont l’intention de rénover leur habitat.


Alors si vous êtes en cours de rénovation ou de décoration de votre maison et vous recherchez des spécialistes en revêtements de sols, en revêtements muraux et en pose de plafonds, nous vous invitons à cliquer sur le lien https://www.atout-couleurs.fr/.

 

La cuisine italienne à Montréal, pourquoi pas ?

Vous résidez dans la commune française de Montréal, vous êtes gourmand et vous avez envie de manger italien ? Trattoria La Villeta vous ouvre ses portes. En plein cœur de l’Aude, ce restaurant propose une évasion culinaire dans La botte à travers sa gastronomie d’origine italienne.

Les spécialités italiennes

Pâtes, pizzas, soupes traditionnelles, etc. la cuisine italienne, très réputée, reste authentique malgré l’évolution de l’art culinaire. Mais ne restez pas toujours sur les plats typiques. Découvrez les autres spécialités italiennes !
Si vous préférez quand même miser sur une valeur sûre, nous vous proposons quelques unes des spécialités italiennes qui font la réputation de ce pays.

  • La pizza

    La pizza reste indéniablement la spécialité la plus connue de l’Italie jusqu’à nos jours. Elle a été créée à Naples, plus précisément à Campanie. Les premières pizzas étaient principalement composées de tomates, de poivrons, de piments et de pommes de terre. De nouveaux ingrédients viennent s’ajouter à la pizza pour la rendre plus exquise et plus demandée. Il existe actuellement différentes recettes de pizza italienne dont les célèbres pizzas margherita et pizzas napoletana.

  • Les pâtes

    Les meilleures recettes de pâte sont dégustées à Rome. La recette la plus répandue aujourd’hui est celle des pâtes à la carbonara. Les spaghettis bolognaises qui nous sont très familières restent également un plat basique pour les touristes.
    Outre les pâtes, pensez à goûter à différents plats comme les penne à l’arrabiata, les ravioli et les gnocchi à la romaine si vous passez par la capitale italienne.

  • L’huile d’olive

    Un ingrédient incontournable quand on parle de cuisine raffinée. Mais le saviez-vous ? Cette huile extra vierge que tout le monde apprécie tant vient de la Toscane qui se situe, bien sûr, en Italie. Notons même que cette huile est la base de l’art culinaire dans le pays. On l’utilise essentiellement pour assaisonner les plats préparés; parfaire les plats de légumes, les soupes et les accompagnements.

  • Les fromages

    Côté fromages, le grana padano et le pecorino sont l’emblème de la cuisine italienne.
    Le pecorino est fabriqué à base de lait de brebis avec des petites notes beurrées pour un goût à part entière. Qu’est-ce qui distingue ce fromage qui fait la réputation de l’Italie de tous les autres fromages italiens ? En italien, « pecorino » signifie petit brebis. Sa croûte est entièrement enduite d’huile d’olive… c’est très italien !
    Quant au grana padano, c’est un fromage traditionnel italien fabriqué à base de lait de vache avec une pâte pressée cuite. Il a un goût un peu fruité, un aspect friable et granuleux. Râpé ou dégusté en entier, le grana padano reste un régal pour le palais.

Êtes-vous à la recherche d’un restaurant spécialisé en cuisine italienne ?

Dans les quatre coins du monde, l’art culinaire italien se distingue parmi tant d’autres. C’est la raison pour laquelle, vous trouverez toujours un restaurant italien où que vous résidiez en France. Même si vous restez chez vous, vous vous mettez aux fourneaux pour concocter des recettes italiennes fait-maison !Si vous avez une envie de manger ailleurs, seul, en amoureux, entre amis ou en famille, les restaurants italiens abordables ne manquent pas. Pourquoi ne pas essayer Trattoria La Villetta ? Un endroit charmant, idéal pour vos événements festifs. Trattoria La Villetta vous accueillera chaleureusement et vous garantit la rapidité de son service. Le restaurant met également à la disposition de ses clients un service traiteur et un service en ligne. Alors, si vous avez envie de régaler vos papilles à l’italienne, n’hésitez pas à commander vos plats préférés sur https://www.restolavilletta.ca/ ou venez directement manger sur place.

Comment fabriquer une banquette de restaurant ?

Les chefs d’entreprise prennent en compte un certain nombre de facteurs avant d’ouvrir un restaurant : le menu, l’emplacement et l’atmosphère sont soigneusement étudiés. Une partie de l’atmosphère consiste à déterminer les types de places assises qui vont avec le menu et le client cible. Les chaises et les cabines sont deux options viables. En tenant compte du budget, les nouveaux propriétaires peuvent envisager de fabriquer les cabines eux-mêmes. La construction d’un stand exige de l’expérience et des compétences, ce n’est pas une tâche qu’un débutant devrait tenter. Bien que le propriétaire puisse prendre des décisions concernant la taille et le type de stand, par exemple en bois ou rembourré, il devrait engager un professionnel pour le construire.

Décidez du nombre de personnes que vous voulez pouvoir asseoir sur la banquette. Cela aura une incidence sur le processus de construction, car vous aurez besoin de plus de matériaux pour construire une banquette plus grande. La construction de grandes cabines, en particulier de cabines en forme de U ou de L, est également plus difficile.

Sélectionnez les dimensions de votre banquette

Les normes de l’industrie suggèrent un siège d’au moins 16 pouces de profondeur, avec un dossier d’au moins 66 cm de hauteur. Pour un siège simple, vous pouvez choisir une gamme de largeurs. Plus le siège est large, plus il sera spacieux.

N’oubliez pas que les instructions ci-dessous concernent un siège individuel. Si vous voulez deux sièges face à face sur une même table, vous devrez effectuer deux fois toutes les étapes ci-dessous.

Mesurez et coupez les pièces qui formeront le dossier de votre banquette. Vous aurez besoin de deux morceaux de 66 cm (qui formeront les supports verticaux du dossier) et de deux morceaux de 50 cm (qui formeront les supports horizontaux du dossier). Clouez les quatre pièces ensemble (en formant un rectangle), en utilisant un angle droit aux coins pour vous assurer qu’elles forment le bon angle.

Décidez de la manière dont vous voulez rembourrer votre banquette. Vous avez trois options principales : mousse enveloppée de tissu, sièges montés sur ressorts ou bois massif. Cette décision affectera les sections et les étapes que vous devrez suivre parmi celles qui suivent.

Fabrication d’une banquette matelassée en mousse

Mesurez et coupez le contreplaqué pour qu’il s’adapte au dossier du siège et au siège lui-même. Les dimensions du dossier du siège sont de 50cm x 60 cm. Les dimensions de la banquette sont de 50 cm x 40 cm.

Martelez le contreplaqué en place. Celui-ci doit être à fleur du cadre du dossier et du siège, sans débordement. Vous pouvez couper un morceau de contreplaqué supplémentaire pour le côté arrière du dossier de la banquette

Mesurez et coupez la mousse qui servira de rembourrage pour le dossier et la banquette. La mousse doit avoir les mêmes dimensions que le contreplaqué utilisé aux étapes 1 et 2. Un rembourrage en mousse de 10 cm permettra d’obtenir un siège confortable sans en faire trop, bien que cette quantité puisse être adaptée à vos souhaits et à vos besoins.

Les normes industrielles suggèrent de placer les deux pièces à un angle de 100 degrés, afin que les personnes assises sur les banquettes ne soient pas obligées de maintenir une posture parfaite et puissent s’incliner légèrement pendant le repas. Fixez les deux pièces avec des clous. (Vous pouvez également fixer les pièces à un simple angle de 90 degrés et couper le morceau de mousse sur le dossier du siège pour qu’il forme plutôt un angle de 100 degrés).

Fixez les pieds de la banquette au fond de la cabine. Fixez quatre 4×4 aux coins intérieurs du cadre à partir du bas de la banquette. Martelez les pièces en place à l’aide de clous. Vous pouvez choisir n’importe quelle longueur pour les pièces. Cela déterminera la hauteur de la cabine par rapport au sol – à condition de choisir la même longueur pour chaque pièce.

Les secrets d’un événement avec traiteur réussi

Lorsque vous planifiez un événement avec traiteur, de nombreux facteurs sont à prendre en compte. Il est important de considérer chaque étape pour garantir un service, une nourriture et des boissons d’excellente qualité. La check-list suivante peut vous aider à assurer le succès de votre événement.

Vérifiez la liste de vos invités

La liste des invités d’un événement avec traiteur est très importante. Savoir quel type d’événement organiser et qui y participe est la première étape qui garantit son succès. Pour cela, tenez compte des points suivants lorsque vous planifiez le menu :

Quel est le caractère de votre événement ?

Vos invités sont-ils constitués essentiellement de locaux ou y aura-t-il des étrangers ?

Quels sont les choix culinaires de vos invités ?…

Une fois que vous aurez pris le temps d’analyser les besoins et les caractéristiques de vos invités, il sera plus facile pour vous d’adapter les options du menu. Cependant, vous devez considérer les éléments suivants :

les saveurs les plus appréciées en fonction du profil de vos invités,

les restrictions alimentaires,

le thème de l’événement.

Proposez plusieurs menus alternatifs

Une fois que vous aurez adapté votre menu traiteur aux préférences alimentaires de vos invités, vous devez proposer plusieurs choix d’entrées, de buffets et de plats principaux. Voici quelques lignes directrices à prendre en compte lors de la planification de votre menu :

Proposez plus d’un choix d’entrées de manière à satisfaire aussi bien les amateurs de viande que les végétariens.

Proposez deux ou trois options de vinaigrette pour les plats de salade. Optez toujours une huile et un vinaigre de bonne qualité.

Si possible, permettez aux clients d’ajouter leurs condiments séparément.

Proposez deux desserts : le premier assez riche en sucre et le second plus allégé

Prenez en compte les besoins alimentaires particulier

Les responsables de la restauration ont davantage de préférences et de restrictions alimentaires à prendre en compte lors de la planification d’un événement. Un planificateur d’événements doit savoir si certains invités ont des besoins alimentaires particuliers afin d’adapter leur menu en conséquence. Les considérations diététiques spécifiques peuvent inclure :

Les allergies alimentaires telles que l’intolérance au lactose, les allergies aux noix, etc.

Les intolérances alimentaires comme celles liées au gluten

Les exigences religieuses pour les invités suivant un régime casher ou halal

Les restrictions alimentaires volontaires telles que le végétarisme ou le végétalisme.

Privilégiez les aliments locaux et frais

Lorsque vous choisissez des produits pour votre menu traiteur, tenez compte de la période de l’année. En effet, les aliments saisonniers jouent un rôle important dans l’élaboration des menus et des boissons. Prenez en considération les différents aliments disponibles au cours des différentes saisons et prévoyez des menus saisonniers. Un autre facteur clé est de tenir compte de la région ou du lieu de l’événement ainsi que des produits alimentaires populaires de la région. L’intégration de fruits de mer frais ou de produits spécifiques à une région permettront à votre événement de se démarquer.

Planifier un style de service adapté au timing

Le respect du timing est primordial lors de la tenue d’un événement avec traiteur dans votre restaurant. Donc, veillez à choisir le type de repas et les options de menu qui conviennent en fonction du temps dont vous disposez. Les buffets sont généralement pris en une heure environ et permettent aux invités de choisir les aliments qu’ils vont déguster. Lorsque vous planifiez un repas assis ou un repas traiteur, prévoyez au moins 1 h 30 à 2 heures pour un service complet.

Pour quel agencement de couleur choisir pour une pièce ?

Les agencements de couleurs sont importants pour votre pièce et pour l’ensemble de la maison. La couleur définit en partie l’ambiance de la pièce. Elle affecte d’une certaine manière les occupants. La couleur est également un composant important de la décoration intérieure. En plus, avec les possibilités de combinaison, le choix est très large. Toutefois, l’agencement de couleurs ne se fait pas au hasard. En effet, il faut respecter une technique précise et choisir en fonction du résultat souhaité. Comment procéder dans ce cas ?

Avant de commencer

La couleur de la peinture n’est pas systématiquement le point de départ de votre agencement. En effet, elle dépend de l’aménagement et, en particulier, du mobilier et des accessoires qui iront équiper la pièce. Avant choisir les couleurs à utiliser donc, il est important de savoir comment sera agencée une pièce et avec quels éléments.

Ensuite, vous devez définir le ton que vous souhaitez donner à chaque pièce. Il ne s’agit ici que d’une palette générale. Ainsi, vous aurez le choix entre le ton froid, le ton chaud, l’utilisation de couleurs vives ou le ton neutre.

Enfin, il est nécessaire de définir quel accessoire portera quelle couleur. Par exemple, opter pour un ton neutre pour les murs, car il n’est pas possible de changer souvent leur couleur. Par contre, pour les rideaux et le tapis ou la moquette, les couleurs plus audacieuses et contrastées sont permises. En effet, en cas de changement de ton, ils seront faciles à remplacer.

Aidez-vous du cercle chromatique

Le cercle chromatique est une représentation de toutes les couleurs et de leurs nuances. Il est surtout utilisé pour choisir une peinture à adapter pour une maison, une pièce, une chambre, une voiture, etc. Il permet également de choisir une nuance avec précision.

Le plus intéressant avec cet outilest que la disposition ordonnée des couleurs permet de créer une logique de composition. Cette particularité est également applicable dans un contexte d’agencement de couleur.

Pour quel type d’agencement opter ?

Le but d’un agencement est de créer une harmonie de couleurs qui accompagnera le décor intérieur. Outre le choix logique, il vous appartient de les personnaliser selon vos goûts.

Un agencement analogue pour une variation harmonieuse

Cette configuration consiste à combiner plusieurs couleurs voisines dans le cercle chromatique. Dans ce type d’agencement, il est possible d’obtenir une succession harmonieuse de couleurs différentes ou similaires. Selon le résultat recherché, il est possible de l’appliquer sur différentes échelles, c’est-à-dire, un agencement pour une seule pièce ou pour l’ensemble de la maison.

Un agencement triadique pour plus de dynamisme dans les pièces

Un peu plus audacieux, il consiste à choisir trois couleurs formant selon une logique de triangle dans le cercle chromatique. Outre la couleur, il est également intéressant de jouer sur les tons. Privilégiez les couleurs vives pour les chambres bien éclairées et les espaces utilisés en famille comme le salon, la salle à manger ou la cuisine. Les tons plus foncés sont plus adaptés aux chambres à coucher et à la salle de bains.

Un agencement monochrome, pour faire régner une ambiance plus douce

Utiliser ce type d’agencement requiert une certaine maîtrise des nuances, même s’il semble simple à réaliser à première vue. En effet, il consiste à user d’une seule couleur de base que l’on décline en de nombreuses nuances, du ton le plus pâle au plus foncé.

Cette composition est élégante et a un effet apaisant. Il est surtout conseillé pour les pièces de détente, comme la chambre à coucher, le couloir, le hall d’entrée et la salle de bains. En général, le choix des tons doit se faire par un professionnel pour faire ressortir parfaitement les couleurs voulues. Vous pouvez également contraster le rendu avec des couleurs opposées, toujours selon le cercle chromatique.

Quelques conseils pour utiliser une chambre d’inhalation

L’asthme est l’une des maladies chroniques qui touchent le plus grand nombre de personnes dans le monde. Petits et grands, hommes et femmes peuvent tous en être victime. Parmi les traitements les plus prisés pour le soulager, il y a l’inhalation à base de corticoïdes. Ce type de soin est applicable en cas de traitement de fond ou de traitement de crise. Elle nécessite l’usage d’un inhalateur aussi appelé aérosol doseur et l’application d’une bonne technique pour obtenir des résultats satisfaisants. Dans bien de cas, l’usage d’une chambre d’inhalation s’avère être indispensable. Voici plus d’infos à propos de ce dispositif pour asthmatiques.

Quel est le rôle d’une décoratrice ?

Pour redonner un nouveau design à une maison, il est nécessaire de recourir à un spécialiste comme une décoratrice. Cette dernière a d’abord pour rôle de conseiller ses clients sur les différents choix à faire. Ceux-ci doivent être en rapport avec les divers matériaux utilisables et les modèles de décoration adaptés. La décoratrice a aussi pour responsabilité de mettre en place une décoration parfaitement adaptée aux exigences du client. Elle est appelée à faire preuve d’expertise pour obtenir le résultat escompté. Par ailleurs, une décoratrice sait également travailler en harmonie avec d’autres spécialistes entrant dans le cadre de son travail comme l’architecte.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén