La couleur est la clé de tout projet décoratif. Cela affecte grandement notre humeur et nos yeux. Par ailleurs, elle peut (optiquement) rapprocher ou éloigner les murs, élever ou abaisser les plafonds. La couleur peut même faire ressembler un petit appartement à un palais.

Il n’y a pas de couleurs interdites. Vous devez simplement choisir celles qui produisent des émotions positives, selon le type de ressenti que vous recherchez. Ensuite, vous les appliquez avec la règle 60 – 30- 10, et le tour est joué. Cette règle indique le pourcentage de couleur à utiliser dans une pièce. Autrement dit, il applique la couleur prédominante dans 60 % de l’espace, le secondaire dans 30 % et laisse 10 % pour les tons d’accent.

Les couleurs chaudes, froides et neutres

    • Les tons chauds contiennent souvent du rouge et du jaune. Ils provoquent un effet stimulant , favorisant la sensation de joie et de proximité. Dans leurs tons plus sombres, ils ont tendance à créer un sentiment d’isolement. Ainsi, il est donc recommandé de les utiliser dans de grands espaces bien éclairés.
    • Quant aux tons froids, ils viennent du bleu. Ils sont relaxants. Ce sont des tons tristes s’ils sont utilisés seuls. Mais, en même temps, ils sont intéressants pour agrandir les petits espaces, en particulier dans leurs tons plus clairs.
    • Et puis, il y a les tons neutres. Bien que nous les appelions couleurs, il s’agit en fait de l’absence de lumière (noir) ou d’une clarté maximale (blanc). Sur le plan décoratif, le marron est également inclus dans cette catégorie, même s’il provient du mélange orange-bleu ou rouge-vert.

Le rouge

C’est la couleur vitale par excellence. Le rouge transmet, à celui qui le regarde, des sensations intenses et excitantes. Saint-Valentin et Coca-Cola en savent beaucoup. C’est vraiment une couleur chaude et optimiste qui, lorsqu’elle est bien appliquée, produit de la joie et de l’appétit! Ainsi, le rouge s’intègre parfaitement dans la cuisine et la salle à manger.

Cependant, le rouge produit également des sentiments tels que la colère et l’irritation. Mieux vaut donc l’utiliser à petites doses et le combiner avec des tons terre ou blanc.

Le jaune

C’est une couleur gaie et qui encourage la conversation. C’est donc la plus utilisée dans les espaces communs de la maison. Et peu importe si les espaces reçoivent beaucoup ou peu de lumière, car le jaune illumine n’importe quelle pièce. Bien sûr, n’en abusez pas dans une pièce restreinte, car vous la ferez paraître encore plus petite. Mieux vaut, dans ces cas, l’appliquer sur un meuble ou des accessoires, sur fond blanc ou gris.

Le bleu

Les mots calme et repos sont inscrits dans son ADN. Alors, n’hésitez pas à l’utiliser dans la chambre. D’ailleurs, le bleu est un meilleur antidote contre l’insomnie. C’est une couleur qui est également associée à la propreté et à la pureté. Assez de raisons pour que vous l’utilisiez dans la salle de bains et la cuisine.

Le bleu est aussi une couleur sobre. Il a des connotations de noblesse et se combine parfaitement avec des meubles classiques et sombres. Et n’oubliez pas que c’est aussi la couleur qui représente la masculinité, même si cela va sûrement changer.

Le gris

Le gris bat des records d’utilisation pour des paramètres élégants. C’est une couleur parfaite sur laquelle se concentrer. Et comme il s’agit d’une couleur neutre, cela vous permet d’en abuser à condition d’inclure des traits d’autres couleurs qui lui donnent l’énergie qui lui manque.

Le noir et le blanc

Ils sont comme la Ying et le Yang. Le noir est une couleur forte et peu accueillante qui peut affecter votre humeur. C’est pourquoi vous ne devez pas en abuser. Cependant, comme accent, c’est parfait. Créez des environnements sophistiqués et modernes, spécialement associés au blanc. Plus de lumière, plus d’espace, plus de détente … qui dirait non à tout cela.