Déco moderne

Pour se sentir bien chez soi

séjour en campagne 

Comment choisir son hébergement lors d’un séjour en campagne ?

Au cours d’une sortie touristique, l’hébergement prend la plus grande part du budget après le transport et la restauration. La destination joue un rôle important dans le choix de l’hébergement. Si vous visitez la campagne, il peut y avoir moins d’options faisables pour les hôtels, mais il pourrait y avoir un plus grand choix en matière de locations de maisons. Découvrez ici comment choisir votre hébergement lors d’un séjour en campagne.

pose de vitrage

Pose de vitrage : quelles sont les différentes options disponibles ?

Pour choisir la pose de vitrage de votre maison, vous avez le choix entre au moins 4 poses à adopter en fonction de votre fenêtre. En effet, vous pourriez prendre une pose en applique, une pose en feuillure, une pose en tunnel ou une pose en rénovation. Quelle que soit votre préférence, il vous faut vous renseigner suffisamment afin de savoir laquelle d’entre elles est adaptée à votre logement. Voici un tour d’horizon pour découvrir les différentes options disponibles.

Pose en applique

C’est un type de pose de vitrage qui est effectué de sorte que la menuiserie soit directement à ras du mur intérieur et muni d’un doublage isolant intérieur. Elle est fortement recommandée pour les constructions neuves. C’est pourquoi on l’appelle aussi « pose en neuf ». Cependant, vous pourriez l’utiliser pour une rénovation. Cette option est préférable dans le cas où la maçonnerie est mise à nue ou si vous prévoyez une isolation intérieure. Vous pouvez aussi recourir à un artisan vitrier pour plus d’efficacité.

Il faut respecter pour ce type de pose, certaines mesures. Nous pouvons citer la hauteur de tableau, la hauteur sous plafond, la largeur de tableau, la hauteur d’allège et l’épaisseur du doublage. Veillez tout de même à ce que les dimensions du tableau correspondent obligatoirement aux dimensions des menuiseries.

Pose en feuillure

Lorsqu’il s’agit de ce type de pose de vitrage, la feuillure est à l’intérieur du mur. Elle est utilisée en rénovation au cas où l’on ne conserve pas le dormant de l’ancienne fenêtre. Après avoir retiré la totalité de la menuiserie, il vous restera une feuillure qui peut être une entaille pratiquée sur toute la longueur de l’arête d’une pièce de bois. Notons qu’elle permet de recevoir une autre pièce. Pour accueillir une vitre lorsqu’il s’agit des fenêtres, on emploie une rainure.

Les mesures à respecter pour ce type de pose sont au nombre de six. Il faut observer la hauteur de tableau, la profondeur de feuillure, la hauteur du fond de feuillure, la largeur de tableau, la hauteur d’allège et enfin la largeur du fond de feuillure.

Pose en tunnel

Pour ce type de pose, il est conseillé d’installer la menuiserie dans l’épaisseur du mur, contrairement à la pose en applique où la menuiserie est appliquée sur le mur. Vous pourriez faire des tentatives de pose dans le cas d’une fenêtre unique. Mais à partir de deux, il est important que vous vous fassiez aider.

La pose en tunnel est beaucoup utilisée pour les réhabilitations des maisons anciennes aux murs très épais. Pour les maisons à ossatures en bois, vous verrez aussi que cette pose est très prisée. Elle tient compte pour sa part de trois mesures nécessaires qui concernent la hauteur du tableau, la hauteur d’allège et la largeur du tableau.

Pose en rénovation partielle

La pose de vitrage partielle est beaucoup appréciée en rénovation d’intérieur. C’est une façon de remplacer uniquement les parties ouvrantes des fenêtres. Vous devez conserver tout de même le cadre existant. C’est un type de pose que l’on effectue le plus souvent sur un ancien dormant.

Étant donné que l’objectif est d’installer de nouvelles fenêtres sur le cadre des anciennes, assurez-vous que le cadre est stable et surtout en bon état. Il doit être sain, propre et n’avoir aucune trace de moisissure. Par ailleurs, gardez en tête que vous ne devriez démonter que les fiches, les gonds, la barre d’appui et les cochonnes. Les mesures à observer sont entre autres la hauteur de passage, la hauteur d’allège et la largeur de passage.

L’avantage avec une pose en rénovation partielle est la rapidité à pouvoir mettre en place de nouvelles menuiseries lorsque vous êtes limités par le temps. Cela vous permet d’éviter les travaux de maçonnerie qui nécessitent un changement du dormant. C’est donc une pose très économique que nous vous recommandons en attendant la dépose totale.

couleur_salon

Un salon incomparable, quelle couleur adopter ?

Vous pouvez choisir la couleur de votre salon bien évidemment en fonction de vos goûts et du style que vous souhaitez dégager. Toutefois, certaines règles sont à respecter afin de conserver une décoration harmonieuse dans la pièce. En voici quelques-unes.

Adopter au maximum trois couleurs

La règle des trois couleurs s’applique également dans la décoration de chambre, surtout dans un salon. Elle repose sur le fait d’utiliser des couleurs en harmonie, en contraste ou complémentaire. Par exemple, vous pouvez associer le violet, le vert et le bleu ou le rouge, le jaune et le bleu.

Miser sur des couleurs neutres

Dans un salon, privilégiez les couleurs neutres. Elles permettent d’éviter la présence d’un espace de confinement dans votre pièce. Elles regroupent le crème, le blanc, le charbon, le chocolat, le brun, etc.

Opter pour des boiseries en couleur

Lorsque vous utilisez des motifs ternes sur les murs de votre salon, adoptez des teintes de un à trois tons au-dessus de celles des murs sur vos fenêtres et vos portes. Privilégiez une peinture satinée.

Utiliser une couleur forte sur un seul pan de mur

Si vous prévoyez d’appliquer une couleur forte telle que le rouge dans le salon, un seul pan de mur suffira. Vous pouvez par exemple l’utiliser derrière le canapé. C’est une teinte qui ira aussi parfaitement à l’entrée ou dans la cuisine.

Privilégier les couleurs fortes en finition mate

Dans un salon, misez sur des coloris forts en finition mate. Cela permet de camoufler les défauts au niveau des murs et de lui apporter un côté bling bling. Pour éviter que votre mur salisse rapidement, surtout si vous avez des animaux ou des enfants, optez pour du mat lessivable.

Choisir les couleurs best sellers des stylistes déco pour le salon

Certains stylistes de la décoration pour le salon vous proposent de choisir des tons neutres tels que le lin, le marron glacé, le gris, la taupe ou le sable. Si vous préférez adopter des tons vifs dans votre salon, n’oubliez pas qu’un seul pan suffit pour apporter le style que vous recherchez. Vous avez l’embarras du choix : aubergine, bleu électrique, rouge, vert anis, orangé, etc.

Choisir la couleur bleue

Le bleu est une couleur qui apporte une ambiance élégante et cosy à une pièce, surtout le salon. En optant pour une nuance de bleu, vous donnez du caractère à votre salon. Par exemple, le bleu pétrole et le bleu marine procurent une sensation de paix dans la pièce. Alors que le bleu indigo lui donne un peu de subtilité.

Adopter le vert dans le salon

Le vert est une autre couleur appréciée dans le salon du fait qu’il apaise l’esprit. En pastel, il a un pouvoir reposant, tandis qu’en couleur plus vive, il permet dynamiser l’espace. Pour apporter la fraîcheur à votre salon, misez sur du vert émeraude. C’est une couleur qui permet également de donner un effet zen à votre pièce. Le secret est d’utiliser des verts fumés et profonds.

Choisir le miel ambré

Le miel ambré est parfait pour un salon, surtout si vous souhaitez y créer une ambiance cosy et accueillante. Mélangée avec une petite touche de blanc, cette couleur apportera de l’élégance et de la luminosité à votre salon.

Sélectionner la couleur jaune pour votre salon

Bien que cela puisse être bizarre, le jaune trouve très bien sa place dans le salon. Il lui donne du pep et de la vie. Avec quelques coups de pinceau par-ci et par-là, vous obtiendrez une décoration personnalisée. Vous avez l’embarras du choix : jaune moutarde, jaune pâle, jaune citron, jaune poussin, etc.

Si vous avez peur de vous perdre dans les jeux de couleurs, adressez-vous à un professionnel près de chez vous.

Comment bien choisir son hôtel ?

Des vacances de prévues ? Pour éviter les déconvenues et passer des vacances agréables et mémorables, prenez le temps de bien choisir votre hôtel. Votre choix peut reposer sur plusieurs critères mais, ceux-ci doivent essentiellement dépendre du nombre de vacanciers et de votre budget. Pour pouvoir profiter au mieux de votre séjour, étudiez toutes les possibilités qui s’offrent à vous.

Les services et les équipements proposés

Définissez soigneusement les équipements et les services dont vous avez besoin pour assurer votre confort. Renseignez-vous ! L’hôtel est-il pourvu d’une piscine, d’un parking, d’un bar, etc. ? Est-ce que l’accès au wifi est gratuit ? Autant de détails pour orienter votre choix.

Le type d’infrastructure

Pour vous aider à vous décider, prenez le temps de bien réfléchir au style d’hébergement qui vous plaît: chambres d’hôtes, motels, gîtes, auberges, camping… Tranchez en fonction de votre budget et de la qualité des prestations. Pour vous faire une meilleure idée, n’hésitez pas à consulter les photos, les notes et les avis des autres voyageurs avant de booker.

Les tarifs

Même si nous rêvons d’un hôtel 5 étoiles et de son confort, nous sommes malheureusement limités par notre budget, et devons regarder du côté des hôtels pas chers. Prévoyez tout de même un surplus budgétaire pour faire face aux imprévus (hôtel complet…). Rassurez-vous, vous n’aurez pas forcément à vous présenter à l’accueil à chaque fois pour avoir une idée du prix de l’hôtel. Il suffit juste de se référer au nombre d’étoiles pour savoir si les nuitées sont chères ou pas. En d’autres termes, vous choisirez le nombre d’étoiles de votre hôtel en fonction de votre budget.

Si vous recherchez un hôtel 2 étoiles à Villeparisis, séjournez dans LE RELAIS DU PARISIS. L’hôtel dispose de 44 chambres confortables et modernes, avec accès WIFI haut débit, télévision avec les chaînes TNT, Bouquet Canal + – Canal Sat, et les chaines BeIN sports et RMC sports.

Si vous voulez plus d’étoiles, il va falloir y mettre le prix !

L’emplacement

Vous trouverez les hôtels modernes et de grandes tailles dans les grandes villes. Les hôtels typiques, quant à eux, sont situés à la campagne ou dans de petites villes en périphérie. Pour vous aider à vous décider, jetez un œil aux hôtels à proximité des commodités et des lieux qui vous intéressent. Cela vous évitera de perdre du temps et de l’argent en déplacement.

La taille de l’hôtel

Pensez également à étudier la taille de l’hôtel. Combien compte-t-il de chambres ? Quelle est sa capacité d’hébergement et de restauration ? La capacité d’accueil de l’hôtel est généralement un signe révélateur du service. Plus elle est réduite, plus le service promet d’être personnalisé. Le personnel sera au petit soin et l’ambiance de l’hôtel aura une plus forte probabilité d’être chaleureuse. Toutefois, de grandes chaînes hôtelières, bénéficiant d’une grande notoriété, proposent des services dont la qualité n’est plus à prouver.

La qualité de l’accueil

Le service à la clientèle est un autre facteur déterminant dans le choix de votre hôtel. Tout commence au niveau du réceptionniste. Vous avez été bien accueilli et obtenu sans problème tous les renseignements dont vous avez besoin ? Vous pourrez ainsi juger de la qualité des prestations. Vous pouvez venir directement sur les lieux ou contacter l’hôtel par téléphone.

Bref, pour un voyage réussi, considérez toutes les options possibles en fonction de vos besoins et de vos moyens. Le plus important est de se renseigner à l’avance pour pouvoir comparer toutes les offres et éviter les mauvaises surprises. Enfin, n’oubliez pas de bien lire les conditions de modification et d’annulation avant de vous décider.

Comment aménager une entrée fonctionnelle et accueillante ?

L’entrée est le premier espace qui vous accueille et qui accueille également vos visiteurs. De ce fait, elle doit être décorée comme toutes les autres pièces de la maison, surtout si elle est assez spacieuse. Ce qui ne signifie pas toutefois qu’il faut y intégrer une panoplie d’objets décoratifs pour donner une bonne impression de votre intérieur. L’idéal est de faire en sorte que l’endroit soit aussi accueillant que fonctionnel. En effet, il ne faut pas oublier que l’entrée sert de lieu de passage. Les objets et les meubles que vous allez y intégrer ne doivent donc en aucune manière gêner vos allées et venues. Découvrez dans cet article quelques conseils sur la possibilité d’aménager correctement votre entrée.

Aménagement de l’entrée : quelles sont les règles à connaître ?

L’entrée sert de transition entre l’intérieur de votre maison et l’extérieur. On s’y déchausse avant d’entrer dans le salon ou dans la cuisine pour ne pas y apporter toutes les saletés venant de l’extérieur. Pour les enfants, ils y déposent leurs cartables avant d’aller courir dans la cuisine ou avant de se jeter sur le canapé, etc. C’est pour cela que l’idée est venue d’aménager cet espace pour en faire un endroit à la fois fonctionnel et pratique. Le but n’est pas toutefois d’en créer un petit salon pour accueillir les visiteurs, mais de mettre en valeur ce petit espace. Vous pouvez y intégrer un meuble, un porte-manteau, un petit placard, etc. D’autant plus que certains meubles disposent de plusieurs compartiments et étagères vous permettant d’y ranger les chaussures, les parapluies, etc. N’oubliez pas toutefois, qu’il s’agisse du lieu de passage numéro un de votre maison. Par conséquent, évitez les meubles trop encombrants et difficiles à déplacer. Il est préférable que vous puissiez y circuler librement. Optez de ce fait pour des petits modules, où vous pouvez classer le nécessaire (clé de voiture et de la maison, quelques chaussures, etc.). Vous pouvez ajouter à côté quelques objets ou quelques accessoires décoratifs pour égayer la pièce.

Quel meuble choisir ?

Les meubles installés à l’entrée se choisissent selon l’usage de celle-ci. En effet, il est possible que ce seuil serve de hall et s’utilise pour accommoder l’escalier de l’étage. De ce fait, vous pouvez y installer un meuble avec des étagères et des tiroirs, pour y ranger vos chaussures, vos sacs, vos manteaux, etc. Construire un placard sous les marches est également une bonne idée. Cela vous fera économiser de l’espace et mettra plus en valeur la pièce. Toutefois, il est préférable d’opter pour les portes coulissantes pour ne pas encombrer le passage. D’autant plus qu’un meuble sous l’escalier est assez spacieux pour accueillir plus d’objets. Vous pouvez mettre à côté une banquette ou un pouf de la même couleur que votre tapis pour plus de design. Par contre, si l’espace est restreint, il est plus judicieux d’exploiter l’espace des murs. Choisissez des étagères et des patères murales qui sont très pratiques. Vous pouvez également utiliser les portes et y poser des portemanteaux. N’oubliez pas cependant de penser à l’éclairage qui constitue un élément clé dans la décoration. Choisissez celui qui sera le plus adapté à la taille de la pièce afin de créer une ambiance plus chaleureuse et plus accueillante. Pour cela, les suspensions et les plafonniers feront très bien l’affaire. Mais quand on manque d’espace, il est tout à fait possible que la porte principale donne directement sur le salon. Dans ce cas, un petit meuble placé près de la porte suffira pour y mettre les clés, le courrier, etc. En revanche, vous pouvez ajouter des patères sur la porte pour accrocher vos manteaux.

Comment fabriquer une banquette de restaurant ?

Les chefs d’entreprise prennent en compte un certain nombre de facteurs avant d’ouvrir un restaurant : le menu, l’emplacement et l’atmosphère sont soigneusement étudiés. Une partie de l’atmosphère consiste à déterminer les types de places assises qui vont avec le menu et le client cible. Les chaises et les cabines sont deux options viables. En tenant compte du budget, les nouveaux propriétaires peuvent envisager de fabriquer les cabines eux-mêmes. La construction d’un stand exige de l’expérience et des compétences, ce n’est pas une tâche qu’un débutant devrait tenter. Bien que le propriétaire puisse prendre des décisions concernant la taille et le type de stand, par exemple en bois ou rembourré, il devrait engager un professionnel pour le construire.

Décidez du nombre de personnes que vous voulez pouvoir asseoir sur la banquette. Cela aura une incidence sur le processus de construction, car vous aurez besoin de plus de matériaux pour construire une banquette plus grande. La construction de grandes cabines, en particulier de cabines en forme de U ou de L, est également plus difficile.

Sélectionnez les dimensions de votre banquette

Les normes de l’industrie suggèrent un siège d’au moins 16 pouces de profondeur, avec un dossier d’au moins 66 cm de hauteur. Pour un siège simple, vous pouvez choisir une gamme de largeurs. Plus le siège est large, plus il sera spacieux.

N’oubliez pas que les instructions ci-dessous concernent un siège individuel. Si vous voulez deux sièges face à face sur une même table, vous devrez effectuer deux fois toutes les étapes ci-dessous.

Mesurez et coupez les pièces qui formeront le dossier de votre banquette. Vous aurez besoin de deux morceaux de 66 cm (qui formeront les supports verticaux du dossier) et de deux morceaux de 50 cm (qui formeront les supports horizontaux du dossier). Clouez les quatre pièces ensemble (en formant un rectangle), en utilisant un angle droit aux coins pour vous assurer qu’elles forment le bon angle.

Décidez de la manière dont vous voulez rembourrer votre banquette. Vous avez trois options principales : mousse enveloppée de tissu, sièges montés sur ressorts ou bois massif. Cette décision affectera les sections et les étapes que vous devrez suivre parmi celles qui suivent.

Fabrication d’une banquette matelassée en mousse

Mesurez et coupez le contreplaqué pour qu’il s’adapte au dossier du siège et au siège lui-même. Les dimensions du dossier du siège sont de 50cm x 60 cm. Les dimensions de la banquette sont de 50 cm x 40 cm.

Martelez le contreplaqué en place. Celui-ci doit être à fleur du cadre du dossier et du siège, sans débordement. Vous pouvez couper un morceau de contreplaqué supplémentaire pour le côté arrière du dossier de la banquette

Mesurez et coupez la mousse qui servira de rembourrage pour le dossier et la banquette. La mousse doit avoir les mêmes dimensions que le contreplaqué utilisé aux étapes 1 et 2. Un rembourrage en mousse de 10 cm permettra d’obtenir un siège confortable sans en faire trop, bien que cette quantité puisse être adaptée à vos souhaits et à vos besoins.

Les normes industrielles suggèrent de placer les deux pièces à un angle de 100 degrés, afin que les personnes assises sur les banquettes ne soient pas obligées de maintenir une posture parfaite et puissent s’incliner légèrement pendant le repas. Fixez les deux pièces avec des clous. (Vous pouvez également fixer les pièces à un simple angle de 90 degrés et couper le morceau de mousse sur le dossier du siège pour qu’il forme plutôt un angle de 100 degrés).

Fixez les pieds de la banquette au fond de la cabine. Fixez quatre 4×4 aux coins intérieurs du cadre à partir du bas de la banquette. Martelez les pièces en place à l’aide de clous. Vous pouvez choisir n’importe quelle longueur pour les pièces. Cela déterminera la hauteur de la cabine par rapport au sol – à condition de choisir la même longueur pour chaque pièce.

Les secrets d’un événement avec traiteur réussi

Lorsque vous planifiez un événement avec traiteur, de nombreux facteurs sont à prendre en compte. Il est important de considérer chaque étape pour garantir un service, une nourriture et des boissons d’excellente qualité. La check-list suivante peut vous aider à assurer le succès de votre événement.

Vérifiez la liste de vos invités

La liste des invités d’un événement avec traiteur est très importante. Savoir quel type d’événement organiser et qui y participe est la première étape qui garantit son succès. Pour cela, tenez compte des points suivants lorsque vous planifiez le menu :

    • Quel est le caractère de votre événement ?
    • Vos invités sont-ils constitués essentiellement de locaux ou y aura-t-il des étrangers ?
    • Quels sont les choix culinaires de vos invités ?…

Une fois que vous aurez pris le temps d’analyser les besoins et les caractéristiques de vos invités, il sera plus facile pour vous d’adapter les options du menu. Cependant, vous devez considérer les éléments suivants :

    • les saveurs les plus appréciées en fonction du profil de vos invités,
    • les restrictions alimentaires,
    • le thème de l’événement.

Proposez plusieurs menus alternatifs

Une fois que vous aurez adapté votre menu traiteur aux préférences alimentaires de vos invités, vous devez proposer plusieurs choix d’entrées, de buffets et de plats principaux. Voici quelques lignes directrices à prendre en compte lors de la planification de votre menu :

    • Proposez plus d’un choix d’entrées de manière à satisfaire aussi bien les amateurs de viande que les végétariens.
    • Proposez deux ou trois options de vinaigrette pour les plats de salade. Optez toujours une huile et un vinaigre de bonne qualité.
    • Si possible, permettez aux clients d’ajouter leurs condiments séparément.
    • Proposez deux desserts : le premier assez riche en sucre et le second plus allégé

Prenez en compte les besoins alimentaires particulier

Les responsables de la restauration ont davantage de préférences et de restrictions alimentaires à prendre en compte lors de la planification d’un événement. Un planificateur d’événements doit savoir si certains invités ont des besoins alimentaires particuliers afin d’adapter leur menu en conséquence. Les considérations diététiques spécifiques peuvent inclure :

    • Les allergies alimentaires telles que l’intolérance au lactose, les allergies aux noix, etc.
    • Les intolérances alimentaires comme celles liées au gluten
    • Les exigences religieuses pour les invités suivant un régime casher ou halal
    • Les restrictions alimentaires volontaires telles que le végétarisme ou le végétalisme.

Privilégiez les aliments locaux et frais

Lorsque vous choisissez des produits pour votre menu traiteur, tenez compte de la période de l’année. En effet, les aliments saisonniers jouent un rôle important dans l’élaboration des menus et des boissons. Prenez en considération les différents aliments disponibles au cours des différentes saisons et prévoyez des menus saisonniers. Un autre facteur clé est de tenir compte de la région ou du lieu de l’événement ainsi que des produits alimentaires populaires de la région. L’intégration de fruits de mer frais ou de produits spécifiques à une région permettront à votre événement de se démarquer.

Planifier un style de service adapté au timing

Le respect du timing est primordial lors de la tenue d’un événement avec traiteur dans votre restaurant. Donc, veillez à choisir le type de repas et les options de menu qui conviennent en fonction du temps dont vous disposez. Les buffets sont généralement pris en une heure environ et permettent aux invités de choisir les aliments qu’ils vont déguster. Lorsque vous planifiez un repas assis ou un repas traiteur, prévoyez au moins 1 h 30 à 2 heures pour un service complet.

Séjour à Valence

Comment choisir son hôtel à Valence ?

Nous connaissons tous le stress, la déception et la frustration qui accompagnent le fait de dormir dans un hôtel qui est loin de sembler ce à quoi on s’attendait. C’est pourquoi, nous avons rassemblé neuf conseils et astuces essentiels pour vous aider à trouver le meilleur hôtel pour votre séjour à Valence.

Déterminez vos besoins et vos envies

Si vous ne savez pas ce que vous attendez d’un hôtel, comment pouvez-vous espérer choisir celui qui vous convient ? Avant de rechercher un hébergement, dressez une liste rapide des éléments dont vous avez besoin pour passer un bon séjour. Est-ce un petit déjeuner gratuit ? Vous sentez-vous plus à l’aise dans une chambre plus petite et plus intime ? Aimez-vous la décoration à l’ancienne, les chambres de style professionnel ou le design d’intérieur extravagant ? Pour le décomposer simplement, pensez aussi à ce que vous voulez en termes de prix, d’équipements de base de l’hôtel et d’emplacement.

Concentrez-vous sur les commentaires des clients publiés récemment

Si vous décidez de lire les avis des clients sur TripAdvisor, Google et d’autres sites, il peut être difficile de les interpréter. Certains hôtels étaient fantastiques il y a cinq ans en termes de gestion, de décoration et d’équipements, et peuvent donc avoir reçu un bon nombre d’avis positifs. Cependant, beaucoup de choses peuvent arriver en cinq ans, comme un changement de propriétaire ou l’embauche de nouveau personnel. Par conséquent, ces critiques positives d’il y a cinq ans pourraient interférer avec les critiques négatives du présent. Donc, lors de la recherche, assurez-vous de vous concentrer sur les critiques de l’année dernière. Cela vous donnera généralement une idée de ce à quoi vous pouvez vous attendre pendant votre séjour.

Consultez le site Web de l’hôtel

Bien que les avis et les critiques soient souvent complètes, il faut toujours vérifier si ces hôtels changent de politique pour satisfaire leurs clients, ajoutent des services comme un nouveau restaurant ou un spa, ou subissent une rénovation. D’où l’importance de vérifier leur site. Appeler directement l’hôtel ne fait pas de mal non plus.

Déterminez l’emplacement exact de l’hôtel

Voyager est une question d’emplacement, et si vous ne savez pas où se trouve votre hôtel par rapport aux endroits que vous voulez visiter à Valence, vous ne serez pas heureux à votre arrivée. Vous ne devriez probablement pas vous fier à la description de l’emplacement dans les annonces. Avant de réserver un hôtel, consultez une carte pour déterminer l’emplacement exact de l’hôtel et vous saurez combien de temps il vous faudrait pour atteindre les attractions, les restaurants, les boutiques et autres points d’intérêt à pied. Si aucun endroit n’est accessible à pied, cherchez où se trouve le métro ou l’arrêt de bus.

Informez-vous quand les chambres et les espaces publics ont été rénovés pour la dernière fois

Les voyageurs choisissent généralement les hôtels du fait qu’ils peuvent offrir un séjour confortable et agréable, et trop souvent, ce n’est pas le cas. Avant de réserver un hôtel, informez-vous des rénovations effectuées au sein de l’établissement. N’oubliez pas que la photographie d’un hôtel peut ne pas correspondre à la réalité.

Si l’hôtel a rénové ses espaces au cours des quatre dernières années, vous pouvez généralement vous attendre à une décoration propre et bien entretenue. Entre quatre et six ans, c’est le moment où les installations commencent à paraître désuètes et, si cela remonte à plus de six ans, vous pourriez ne pas être satisfait du tout. Ne vous concentrez pas uniquement sur la décoration, mais également sur les équipements comme les matelas, les installations sanitaires, etc.

Comment décorer sa maison avec un style minimaliste ?

Trouver le bon style de décoration pour son espace intérieur n’est pas toujours facile. Il faut, non seulement, tenir compte de ses envies et de ses goûts mais aussi du style qui convient à l’espace en question. Actuellement, le style minimaliste fait partie de la liste des décorations designs et tendances. Mais quels sont les réels principes de ce type de décoration ? Et surtout, comment l’intégrer dans un espace intérieur ? Zoom sur le sujet.

Qu’est-ce qu’on entend par décoration minimaliste ?

Le style minimaliste a vu le jour aux États-Unis au début des années 60. Il met en avant la simplicité et se démarque des autres styles de décoration par sa sobriété et son côté discret.

Le principe du style minimaliste est assez simple : il faut savoir penser simple, faire entrer la lumière au maximum et libérer de l’espace. En d’autres termes, c’est un mode de vie qui met à l’honneur le fait de se concentrer uniquement sur les choses essentielles.

La règle de base du style minimaliste est le rangement. Il faut donc s’assurer que rien ne dépasse et que rien ne vienne perturber le regard. En ce qui concerne les tons des couleurs à utiliser, il est bien de noter que les couleurs criardes ne sont pas adaptées à un style minimaliste. En effet, les couleurs sobres comme le blanc sont à privilégier. Il en est de même pour les meubles qui ne doivent pas être trop extravagants. Il faut aussi préférer les formes discrètes ainsi que les lignes épurées.

Pourquoi adopter le style minimaliste chez soi ?

Comme indiqué précédemment, le style minimaliste est avant tout un mode de vie. C’est comme une philosophie que l’on adopte dans la vie de tous les jours afin de jeter tout ce qui est inutile. L’objectif est de ne garder que l’essentiel et de profiter d’une meilleure tranquillité d’esprit.

Ce style de décoration est ce qu’il vous faut si vous appréciez la tranquillité. Votre espace de vie sera beaucoup plus ordonné, harmonieux, lumineux, et surtout confortable. De plus, la décoration minimaliste s’adapte facilement à tous les types d’espaces, aussi bien les grandes que les petites.

Comment travailler l’aménagement et la décoration intérieure pour un style minimaliste ?

Pour réussir une décoration intérieure avec un style minimaliste, il faut prendre en compte chaque élément dans l’espace concerné.

– Le mobilier

Pour réussir l’aménagement d’un décor minimaliste, il faut commencer par faire le bon choix de mobilier. La première étape est de se débarrasser de tout ce qui est encombrant, aussi, un tri est donc le bienvenu. Les meubles doivent être enlevés ou déplacés de manière à ne pas faire d’obstacle au regard. Le plus important, c’est de se concentrer sur le gain d’espace. Il faut également primer la fonctionnalité et choisir des meubles qui permettent d’optimiser le rangement. Un mobilier sobre avec des formes discrètes, épurées et linéaires mettront l’accent sur la décoration minimaliste.

– La couleur

Dans une décoration minimaliste, le choix des couleurs est aussi très important. Comme c’est un style qui prône la simplicité, il faut donc se tourner vers les couleurs neutres comme le taupe, le gris, le noir et le blanc. Les couleurs vives, les imprimés et les motifs sont à éviter. Afin de trouver un bon équilibre, il ne faut pas hésiter à mixer les teintes foncées et claires.

– L’éclairage

Pour créer une bonne ambiance minimaliste dans un espace de vie, il faut valoriser la lumière naturelle. Pour ce faire, il faut opter pour les voiles et éviter les rideaux opaques. En ce qui concerne l’éclairage artificielle, c’est la fonctionnalité qui doit être mise à l’honneur.

– Les accessoires

Dans un style de décoration minimaliste, ce sont les accessoires utiles qui doivent être privilégiés. Il faut s’assurer que les objets choisis apportent vraiment quelque chose au niveau de l’esthétisme de l’espace. Une plante, quelques coussins et une œuvre d’art sont amplement suffisants.

Signification des couleurs dans la décoration

La couleur est la clé de tout projet décoratif. Cela affecte grandement notre humeur et nos yeux. Par ailleurs, elle peut (optiquement) rapprocher ou éloigner les murs, élever ou abaisser les plafonds. La couleur peut même faire ressembler un petit appartement à un palais.

Il n’y a pas de couleurs interdites. Vous devez simplement choisir celles qui produisent des émotions positives, selon le type de ressenti que vous recherchez. Ensuite, vous les appliquez avec la règle 60 – 30- 10, et le tour est joué. Cette règle indique le pourcentage de couleur à utiliser dans une pièce. Autrement dit, il applique la couleur prédominante dans 60 % de l’espace, le secondaire dans 30 % et laisse 10 % pour les tons d’accent.

Les couleurs chaudes, froides et neutres

    • Les tons chauds contiennent souvent du rouge et du jaune. Ils provoquent un effet stimulant , favorisant la sensation de joie et de proximité. Dans leurs tons plus sombres, ils ont tendance à créer un sentiment d’isolement. Ainsi, il est donc recommandé de les utiliser dans de grands espaces bien éclairés.
    • Quant aux tons froids, ils viennent du bleu. Ils sont relaxants. Ce sont des tons tristes s’ils sont utilisés seuls. Mais, en même temps, ils sont intéressants pour agrandir les petits espaces, en particulier dans leurs tons plus clairs.
    • Et puis, il y a les tons neutres. Bien que nous les appelions couleurs, il s’agit en fait de l’absence de lumière (noir) ou d’une clarté maximale (blanc). Sur le plan décoratif, le marron est également inclus dans cette catégorie, même s’il provient du mélange orange-bleu ou rouge-vert.

Le rouge

C’est la couleur vitale par excellence. Le rouge transmet, à celui qui le regarde, des sensations intenses et excitantes. Saint-Valentin et Coca-Cola en savent beaucoup. C’est vraiment une couleur chaude et optimiste qui, lorsqu’elle est bien appliquée, produit de la joie et de l’appétit! Ainsi, le rouge s’intègre parfaitement dans la cuisine et la salle à manger.

Cependant, le rouge produit également des sentiments tels que la colère et l’irritation. Mieux vaut donc l’utiliser à petites doses et le combiner avec des tons terre ou blanc.

Le jaune

C’est une couleur gaie et qui encourage la conversation. C’est donc la plus utilisée dans les espaces communs de la maison. Et peu importe si les espaces reçoivent beaucoup ou peu de lumière, car le jaune illumine n’importe quelle pièce. Bien sûr, n’en abusez pas dans une pièce restreinte, car vous la ferez paraître encore plus petite. Mieux vaut, dans ces cas, l’appliquer sur un meuble ou des accessoires, sur fond blanc ou gris.

Le bleu

Les mots calme et repos sont inscrits dans son ADN. Alors, n’hésitez pas à l’utiliser dans la chambre. D’ailleurs, le bleu est un meilleur antidote contre l’insomnie. C’est une couleur qui est également associée à la propreté et à la pureté. Assez de raisons pour que vous l’utilisiez dans la salle de bains et la cuisine.

Le bleu est aussi une couleur sobre. Il a des connotations de noblesse et se combine parfaitement avec des meubles classiques et sombres. Et n’oubliez pas que c’est aussi la couleur qui représente la masculinité, même si cela va sûrement changer.

Le gris

Le gris bat des records d’utilisation pour des paramètres élégants. C’est une couleur parfaite sur laquelle se concentrer. Et comme il s’agit d’une couleur neutre, cela vous permet d’en abuser à condition d’inclure des traits d’autres couleurs qui lui donnent l’énergie qui lui manque.

Le noir et le blanc

Ils sont comme la Ying et le Yang. Le noir est une couleur forte et peu accueillante qui peut affecter votre humeur. C’est pourquoi vous ne devez pas en abuser. Cependant, comme accent, c’est parfait. Créez des environnements sophistiqués et modernes, spécialement associés au blanc. Plus de lumière, plus d’espace, plus de détente … qui dirait non à tout cela.

Page 2 of 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén